ClickCease Combien coûte une formation de chauffeur VTC ?

Blog-Taxis

Comme le métier de chauffeur VTC (Voiture de Tourisme avec Chauffeur) requiert une capacité professionnelle particulière, il faut respecter certaines conditions pour l’exercice de la profession. Pour être exact, il existe une réglementation dite “réglementation VTC” l’encadrant en dehors du code des transports.

Les formations de Taxi et de VTC peuvent sembler être les mêmes. Pourtant, il existe des différences entre les deux, notamment sur le contenu des apprentissages. 

Le CCPCT ou Certificat de Capacité Professionnelle du Conducteur de Taxi  s’obtient après une formation qu’il faudra valider par un examen en deux parties (nationale et départementale). Celui-ci comporte des épreuves théoriques et pratiques. L’examen départemental n’est valable que dans le département dans lequel exerce le chauffeur de taxi. Pour pouvoir exercer dans un autre département, il faut repasser la partie départementale de l’examen dans le département désiré.

Une fois le certificat de capacité professionnelle obtenu, la préfecture délivre la carte professionnelle de conducteur de taxi.

Premièrement, il faut passer l’examen de validation. Il s’agit d’une série d’épreuves (admissibilité et admission) permettant au candidat d’accéder légalement à cette activité professionnelle. Une fois la pratique réussie, il faudra penser à obtenir la carte professionnelle, à choisir un statut juridique en tant qu’auto-entrepreneur et à s’inscrire au registre des VTC.

En outre, le chauffeur VTC doit être majeur, être titulaire du permis B (permis de conduire), avoir un casier judiciaire vierge et obtenir une attestation d’aptitude physique. Par-dessus tout, il faut se rappeler que tout conducteur de véhicule doit avoir une connaissance et une maîtrise parfaites du code de la route et de la réglementation locale sur le transport et le portage.

En quoi consiste une formation de chauffeur VTC ?

Selon le centre de formation VTC choisi par le candidat, le contenu exact de la formation VTC reste sur la même structure. L’objectif d’une formation de ce type reste le même : la préparation à l’examen pratique des chauffeurs VTC. Pour tous futurs chauffeurs privés, suivre une formation VTC, est une étape importante dans l’acquisition de la licence de transport VTC. Bon à savoir : il est obligatoire pour un chauffeur privé de suivre une formation continue de 14 h et ce, tous les 5 ans.

Il se déroule en deux étapes dont la théorie et la pratique. La partie théorique comporte sept épreuves différentes sous forme de QCM ou de QCR sur les thèmes de la sécurité routière, du développement commercial, de la réglementation nationale VTC, etc. 

Pour l’épreuve pratique, il s’agit d’une conduite professionnelle à effectuer dans les douze mois à partir de l’admissibilité. Actuellement, l’organisation de ces examens est du ressort des Chambres de Métiers de l’Artisanat.

Pour qui et quelles sont les formations existantes ?

En règle générale, tout individu désirant exercer le métier de chauffeur est tenu de suivre une formation VTC pour avoir le maximum de chance de réussir l’examen. Ceci est valable pour tout détenteur de permis B, qu’il soit chauffeur privé, travailleur indépendant ou auto-entrepreneur. D’ailleurs, il faudra que tous les aspirants au poste deviennent auto-entrepreneurs pour pouvoir exercer. Pour ce faire, ils peuvent choisir entre différents statuts comme la micro-entreprise ou la sasu. 

D’après les données au niveau du Pôle emploi, trois alternatives s’offrent aux potentiels chauffeurs VTC en matière de formation VTC. Ils peuvent par exemple, se former tout seuls et passer les épreuves d’admissibilité et d’admission en tant que candidat libre. Ils peuvent aussi solliciter l’accompagnement de formateurs en ligne. Il existe des centaines de stages accessibles gratuitement. Malgré cela, l’option la plus choisie reste les cours en présentiel dans les centres de formation agréés. Ils accompagnent leurs stagiaires tout le long du processus de préparation.

Quel budget prévoir pour suivre une formation de chauffeur VTC ?

Tout comme les écoles de conduite, les centres de formation pour devenir chauffeurs VTC ont chacun leur tarif. Généralement, il varie en fonction du type de préparation, du programme de formation et de la durée de la formation dispensée. Mais concrètement, à quoi s’attendre et quel budget préparer ? S’il faut donner une fourchette de prix, il faut compter entre 500 à 1 500 euros pour accéder à des formations pour être chauffeur VTC. Bien évidemment, ce sont juste des prix exprimés à titre indicatif car ils peuvent évoluer.

Très souvent, le désir d’obtention de la carte professionnelle prime sur le reste pour enfin devenir conducteur VTC. Dans certains cas, le prix de l’examen VTC n’est pas inclus dans les frais de formation.

Concernant le financement des frais, il est possible de faire appel à des organismes comme le Pôle emploi, le DIF ou le CPF. Pour cela, ils prennent en considération la capacité financière du candidat. De cette manière, le transport de personnes en véhicule de tourisme devient plus accessible.