Hello our valued visitor, We present you the best web solutions and high quality graphic designs with a lot of features. just login to your account and enjoy ...

Les taxis en France constituent sans doute le mode de transport le plus prisé. Fonctionnant sous réservations préalables, ce moyen de transport de personnes permet de parcourir les trajets dans de meilleures conditions.

Toutefois, l’exercice de la profession de chauffeur de taxi nécessite l’obtention d’une licence. Ce document est incontournable pour exercer la profession de façon légale et dans le respect des normes. Nous vous fournissons dans cet article, toutes les informations nécessaires pour l’obtention de cette autorisation.

La licence de taxi ?

Encore appelée autorisations de stationnement, la licence de taxi est un document primordial pour devenir conducteur de taxi. Elle est délivrée par le maire ou par le préfet de police pour les taxis parisiens, après avis de la commission des taxis et des voitures de petite remise. Un arrêté est pris afin de fixer le nombre de taxis autorisés dans chaque commune. Comme son nom l’indique, l’autorisation de stationnement vous permet de stationner et de chercher des clients. 

Quelle formation suivre pour obtenir la licence ?

Pour obtenir votre licence, vous devez obligatoirement suivre une formation taxi dans un centre de formation agréé. Cette formation dure environ trois à six mois. Vous serez soumis à un examen obligatoire à la fin de la formation. 

Il s’agit de l’examen du certificat de capacité professionnelle divisé en quatre parties, et qui comporte des épreuves théoriques et pratiques. Vous serez donc soumis à une épreuve de conduite, de géographie sur votre département, sur le Code de la route et enfin sur la réglementation des taxis. 

Une note minimale de 10/20 est requise pour réussir à cet examen. La réussite à l’examen favorise l’obtention de la carte professionnelle, vous permettant d’exercer le métier légalement. Cette carte peut être retirée par le préfet du département dans lequel la profession de taxi est exercée si les règles du Code de la route et du code des transports ne sont pas respectées. 

Par ailleurs, certaines conditions doivent être respectées pour passer l’examen du certificat de capacité professionnelle. Le chauffeur de taxi doit être titulaire du permis B en cours de validité, être reconnu apte par un médecin agréé par la Préfecture, et avoir un casier judiciaire ne mentionnant aucune condamnation définitive incompatible à l’exercice de la profession. Une fois obtenu, le numéro d’autorisation doit être indiqué sur l’aile avant droite du véhicule de transport, sans quoi il sera considéré comme un taxi clandestin.  

Comment payer sa licence de taxi ?

Il était possible d’obtenir la licence à titre onéreux chez un ancien chauffeur. Cette méthode est très simple et vous avez la possibilité de consulter les sites de revente des licences de taxi. Les prix des licences dans ce cas sont très onéreux. Toutefois depuis 2014, les licences ne peuvent plus être revendues par les chauffeurs de taxi. Aujourd’hui, elles sont délivrées gratuitement par la mairie. Pour cela, il faut s’inscrire sur une liste d’attente, car le nombre de licences disponibles est souvent limité par département. Avec cette méthode, la procédure devient très longue et le délai d’attente diffère en fonction des villes. En raison des demandes très élevées, les autorisations sont accordées dans l’ordre chronologique d’enregistrement. Après l’obtention de la licence, vous pouvez devenir chauffeur de taxi et exercer convenablement votre profession. Mais comment être trouvé par les clients ?

S’inscrire sur un annuaire de taxi ?

Le chauffeur ayant obtenu l’autorisation doit se déclarer au début de ses activités. La déclaration est faite en fonction du statut du chauffeur. S’il est artisan, avec un contrat de location-gérance, il doit s’immatriculer auprès du répertoire des métiers et s’il est travailleur indépendant, il doit déclarer son activité auprès du régime social des indépendants et s’inscrire au répertoire des métiers. 

Pour être trouvés par les clients, l'idéal est de créer un site Internet de taxi et de le référencer. Apres les chauffeurs peuvent s'inscrir dans différentes plateformes, comme g7 par exemple ou dans les annuaires de taxis pour déclarer leur site Web. Cela leur permet d’augmenter leur visibilité, et de trouver de nouveaux clients afin de booster le chiffre d’affaires. L’annuaire de taxi permet de mettre en relation le chauffeur professionnel avec les clients. 

Ainsi, en fonction du département d’exercice, le client pourra trouver un chauffeur en quelques clics. Il existe de nos jours plusieurs sites d’annuaires de taxis. Pour vous inscrire, il suffit de vous rendre sur le site et de remplir un formulaire et de choisir la formule de votre abonnement. Il est en effet possible de s’inscrire en version gratuite ou en version payante.